Manifeste

Nous sommes des plaines et des villes moyennes, des villages et des agglomérations, d’une France fière, pavillonnaire, rurale ou Parisienne. Nous sommes de toutes origines, des anciennes lignées comme des premières lignes.

Nous, France ! est notre signe de ralliement :

« Nous, France ! » revendique son attachement charnel à une identité française et des valeurs qui nous cimentent depuis des siècles

« Nous, France ! » est l’exigence que chacun se soumette sans concessions à l’autorité de l’Etat et à nos lois.

« Nous, France ! » assume : nul ne pourra demain bénéficier de la tradition d’accueil de notre maison France sans y avoir été autorisé.

« Nous, France ! » est celle des petits matins. Elle croit et transmet à ses enfants la valeur de l’effort et du travail. Un travail qui paye, qui est récompensé, qui permet à chacun de trouver la place qu’il mérite.

« Nous, France ! » est une exigence d’égalité :
enseignant, étudiant, aide-soignant, intérimaire ou employé, entrepreneur indépendant, télétravailleur ou retraité…chacun doit être considéré, avoir les mêmes droits pour se déplacer, communiquer, vieillir en bonne santé, accéder à l’école de la méritocratie

« Nous, France ! » assume que la France ne peut plus être gérée de loin par quelques-uns. Dans la République des territoires qui va naitre, l’emploi ou l’écologie se décideront au plus près et par ceux qui y vivent.

« Nous, France ! » signe la reprise en main du pays par son peuple. Pour nous Français, il n’y a pas d’échappatoire. Les Français ont trop souffert de décideurs qui ignoraient la réalité, parce qu’au fond, l’immigration, l’insécurité, la question du pouvoir d’achat ne les concernaient pas. Ensemble, nous règlerons les problèmes, car nous sommes dans le même bateau.

« Nous, France ! » est enfin un appel solennel à l’unité. Nous refusons d’opposer les gens en fonction de leur couleur de peau ou leur porte-monnaie. France des diplômés, classes moyennes ou populaires : face à un futur incertain, nos destins n’ont jamais été autant liés.

L’union nous donnera la force indestructible de reconstruire ce beau pays que nous léguerons à nos enfants.

Ensemble,
Retrouvons-nous,
Retrouvons la France.

Nous, France !

Porte-paroles

Pierre-Henri Dumont

Député du Calaisis et Secrétaire Général Adjoint des Républicains, Pierre-Henri Dumont est ancien maire et conseiller départemental du Pas-de-Calais. Il soutient Xavier Bertrand, qui est pour lui le seul capable de battre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Virginie Duby-Muller

Députée de Haute-Savoie où elle est née, Virginie Duby-Muller est également conseillère départementale. Ancienne membre du RPR et de l’UMP, la vice-présidente des Républicains porte une attention toute particulière aux questions économiques et notamment au numérique.

Olivier Paccaud

Sénateur de l’Oise et conseiller départemental, cet ancien professeur d’histoire-géographie et musicien est né au Blanc-Mesnil. Fort d’un contact régulier avec le terrain, il a notamment proposé la mise en place d’un Pass permis citoyen pour aider les jeunes à passer leur permis de conduire contre une aide au sein d’une association ou d’une collectivité.

Dominique Estrosi-Sassone

Sénatrice des Alpes-Maritimes et Conseillère municipale à Nice, Dominique Estrosi-Sassone est reconnue pour son expertise en matière de logement. Elle soutient Xavier Bertrand de longue date et partage avec lui un attachement profond aux territoires.

François Durovray

Président du Conseil départemental de l’Essonne et Président de la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine, ancien maire de Montgeron et ancien conseiller régional d’Ile de France, François Durovray a une conscience aiguë des problématiques de transports et de la protection de l’environnement dans sa gestion du département.

Céline Boulay-Espéronnier

Sénatrice de Paris, cette ancienne conseillère municipale est engagée de longue date dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et en faveur de l’égalité Femme-Homme. Au Sénat, ses travaux se concentrent les questions d’éducation et notamment la lutte contre le harcèlement.

Jean-Didier Berthault

Conseiller municipal dans le 17ème arrondissement de Paris et Conseiller de Paris, Jean-Didier Berthault est l’ancien secrétaire départemental de l’UMP Paris et l’ancien directeur de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet aux élections municipales de 2014.

Sophie Gaugain

Maire de Dozulé et 1ère Vice-Présidente de la région Normandie, vice-présidente des Républicains, Sophie Gaugain a fait du développement économique son cheval de bataille. Ancienne conseillère au ministère de l’égalité professionnelle, elle fut membre du cabinet de Xavier Bertrand lors de son passage au ministère de la Santé.

Jonas Haddad

Conseiller régional de la Région Normandie en charge du numérique, Jonas Haddad est également avocat. Engagé depuis 10 ans dans la vie publique, il a pris la présidence de la fédération LR de Seine-Maritime en avril dernier.

Valérie Debord

Vice-présidente du Conseil Régional Grand-Est, Valérie Debord a suivi une formation en droit. Cette ancienne porte-parole des Républicains et ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a été chargée du projet durant la campagne de 2012. Elle est profondément attachée aux problématiques d’emploi et de lien avec les entreprises.

Jeunes avec XB

Rejoins les Jeunes avec XB en nous laissant tes coordonnées, et en nous suivant sur Twitter, InstaFacebookSnapchatTikTok et Linkedin