NF_L 2

Législatives 2022. Sophie Gaugain se lance pour « porter la voix de la quatrième circo » du Calvados (Ouest-France)

De Dozulé à la Région Normandie, en passant par l’intercommunalité de Normandie Cabourg Pays d’Auge ou encore par les hautes sphères du parti Les Républicains, Sophie Gaugain est un nom qui parle. À 47 ans, elle se lance un nouveau défi en se déclarant candidate aux élections législatives de juin 2022 dans la quatrième circonscription du Calvados, qui va de Ouistreham à Honfleur, en passant par Cabourg, Deauville, Trouville ou même Pont-l’Évêque.

Article par Ouest-France : https://amp.ouest-france.fr/elections/legislatives/legislatives-2022-sophie-gaugain-se-lance-pour-porter-la-voix-de-la-quatrieme-circo-du-calvados-6dd335aa-b1c6-11ec-9a7f-742a0ff31324

Article de Kévin Verger

« Candidate ! Quatrième circo du Calvados, en avant ! » Sur le réseau social Twitter, où Sophie Gaugain est active, la patronne des Républicains du Calvados, par ailleurs vice-présidente du parti à l’échelle nationale, ne fait plus de mystères sur sa candidature aux législatives. Vendredi 1er avril, elle nous confirmait, en entretien, sa motivation.

Officialiser sa candidature dès maintenant, « c’est être sincère et clair, je le dois aux habitants de Dozulé, par respect aussi des électeurs qui en ont assez des calculs et des stratégies » , estime la femme politique.

« Aller plus loin »

À 47 ans, elle revendique sa passion du terrain et de « l’action publique » . Originaire de Dozulé, dont elle est maire depuis 2008, Sophie Gaugain met en avant l’action de la Région, dont elle est première vice-présidente. Aujourd’hui, et avant même de savoir ce que va donner l’élection présidentielle, « j’ai besoin d’aller plus loin » , confie l’élue souhaitant faire remonter « la voix des territoires » vers Paris.

La mobilité, le développement raisonné, le logement, le handicap : voilà des sujets que Sophie Gaugain devrait évoquer avec « le pouvoir d’achat » en priorité. « Certains dossiers viennent des élus locaux, d’autres des lois pour lesquelles il faut porter la voix de la quatrième circonscription » , poursuit la candidate de la droite et du centre.

En se présentant, Sophie Gaugain prend la suite naturelle de Nicole Ameline, qui était la députée du territoire depuis 1991 avant d’être battue par le nouveau venu Christophe Blanchet (En Marche). Sophie Gaugain était d’ailleurs suppléante de Nicole Ameline en 2017 et elle rappelle sa fierté d’avoir travaillé avec, de même qu’avec Xavier Bertrand.

En se présentant, Sophie Gaugain doit se projeter. Par rapport à ces mandats actuels, « il y aura des décisions à prendre », reconnaît-elle. En attendant de savoir qui sera son suppléant ou sa suppléante, la campagne peut commencer.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Aller au contenu principal