NF_L 2

Une « Banque des jeunes » pour financer les études !

Afin de faciliter l’accès aux études pour les jeunes, Valérie Pécresse a proposé une « banque » qui permettrait d’octroyer des prêts garantis par l’État.

« C’est la banque du droit à l’échec et ainsi, je permets de redonner le goût du risque à notre jeunesse et de réduire les inégalités de départ », Valérie Pécresse.

Cette banque ne se remboursera que si le jeune gagne un certain niveau de salaire : « Vous vous lancez dans des études, si ça ne marche pas, c’est l’Etat qui garantit ».


Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Aller au contenu principal